Maroc, Viol et meurtre de Hanane : le principal accusé condamné à mort

La Cour d’appel de Rabat a condamné à mort le principal accusé dans l’affaire de viol suivi de meurtre de la jeune Hanane. Le reste de la bande, accusé de complicité, a écopé de cinq ans de prison ferme.

C’est ce lundi 10 février 2020 que la Cour d’appel de Rabat a prononcé l verdict à l’encontre du principal accusé du viol de la jeune Hanane. Le nommé Bent El Mellah a été condamné à mort. Ses complices, au nombre de sept, ont écopé, chacun, d’une peine de cinq ans de prison ferme.

Si le principal mis en cause est inculpé pour meurtre avec préméditation, son frère est poursuivi pour complicité pour avoir filmé la scène et diffusé les images d’une rare atrocité. En effet, l’e principal accusé, utilisant des objets contondants, a sauvagement violé la jeune Hanane qui a fini par succomber à ses blessures. Quant aux autres accusés, ils sont poursuivis pour non assistance à personne en danger.

Le crime avait été commis en début juin 2019, et la jeune fille avait succombé ? quelques jours plus tard, suite à une complication de son état de santé. Après avoir découvert une vidéo montrant la victime dans un état critique, dans une rue de Rabat, les autorités judiciaires avaient ouvert une enquête.

La publication d’une nouvelle vidéo, en juillet 2019, avait poussé la police judiciaire de Rabat à accélérer la procédure ayant mené à l’arrestation des complices dans cette affaire qui a ému le Maroc tout entier. La machine judiciaire s’était alors emballée, et la traque contre l’auteur principal des faits lancée. Arrêté et jugé, le nommé Bent El Mellah a écopé d’une condamnation à mort.

Et pour Souad Batal, avocat de la famille de la victime, « le verdict est juste pour le principal accusé, même s’il est minime pour le reste des accusés qui ont été condamnés à cinq ans ».

A lire : Maroc : violée à 76 ans par trois hommes, la vieille dame meurt