Maroc, viol : 5 ans de prison pour un cadre du ministère de la Jeunesse

Au Maroc, un cadre du ministère de la Jeunesse et des Sports a écopé d’une peine de cinq ans de prison pour le viol d’un adolescent.

Un cadre du ministère marocain de la Jeunesse et des Sports a écopé d’une peine de cinq ans de prison pour le viol d’un adolescent.

C’est la Cour d’appel de Rabat qui prononcé la condamnation, jeudi 10 mars 2016, d’un cadre du ministère de la Jeunesse et des Sports à cinq ans de prison pour le viol d’un mineur de 16 ans, reprend Koaci.

Le 360 qui cite le journal Akhbar, indiquent que les faits remontent à la mi-août 2015 quand le violeur, responsable d’une association sportive à Salé par ailleurs âgé de 29 ans, avait organisé une excursion pour des jeunes de la ville de Martil.

Alors que le condamné a en effet renvoyé chez eux tous les autres participants à la fin de l’excursion , il aurait gardé avec lui la victime, arguant qu’ils allaient rentrer ensemble le jour suivant. C’est dans l’appartement où ils étaient hébergés, que la victime a été séquestrée et violée à plusieurs reprises par ledit encadrant.

Dans la plainte déposée à leur retour à Salé, l’adolescent explique comment le violeur l’a soumis à d’intolérables sévices sexuels, notamment la sodomie et des fellations forcées. Conscient de la gravité de cet acte, la Cour d’appel de Rabat a condamné l’homme à une peine de prison ferme de 5 ans.