Maroc : une Marocaine se donne la mort pour échapper au mariage forcé

Une jeune Marocaine, contrainte de se marier à un homme qu’elle n’aimait pas, s’est donné la mort par pendaison.

Drame au Maroc où un jeune Marocaine « vient de mettre fin à sa vie par pendaison ». Les faits, rapporte Bladi, ont eu lieu à Rich, dans la région d’Errachidia. La jeune fille aurait été contrainte par sa famille à se marier avec un homme qu’elle n’aimait pas.

La jeune fille aurait été retrouvée pendue à un arbre, dans un village près de Rich, quatre jours avant l’organisation de la cérémonie de mariage, écrit le journal qui reprend Alyaoum24, précisant que le corps de la victime a été découvert par hasard par un membre de la famille, à quelques mètres seulement du foyer familial.

Il y a tout juste deux mois, plus précisément le 6 octobre dernier, une jeune fille, qui refusait de céder à la volonté de ses parents de la marier, avait mis fin à sa vie, cette fois à Dar Belamri dans la province de Sidi Slimane, avait révélé même journal marocain qui évoquait Hespress.

Agée de 18 ans, la jeune fille s’était, elle, pendue dans sa chambre, refusant de se plier au souhait de ses parents qui voulaient la forcer à un mariage arrangé. Le journal rappelait que malgré l’entrée en vigueur du nouveau Code de la Famille en 2004 (Moudawana), le nombre de mariages de mineures continue d’augmenter de façon alarmante.