Maroc: une manifestation dispersée par la police

Une centaine de sympathisants du mouvement du « 20 février » ont été dispersés par la police marocaine lors d’une manifestation organisée dimanche dans le cadre de la “journée d’action contre la détention secrète”, rapporte Au fait Maroc. Une dizaine de personnes ont été blessées dont un des leaders du mouvement de protestation marocain, Oussama El Khlifi. Les manifestants ont tenté de se rassembler devant le centre de détention de Temara, QG des services secrets marocains pour dénoncer les violations des droits de l’Homme qui y seraient commis.