Maroc : une importante cellule terroriste démantelée

Une cellule terroriste a été démantelée au Maroc et ses huit membres présumés interpellés. Selon Rabat, il s’agit d’un groupe radical islamiste nommé « Ansar Al-Charia ».

Un groupe de terroristes appelé « Ansar Al-Charia au Maghreb islamique » a été arrêté au Maroc. Les huit membres du réseau ont été appréhendés à Rabat, Meknès, Khénifra (centre), Errachidia et Aït Méloul (Sud). L’un d’entre eux aurait déjà été arrêté dans le cadre de la loi antiterroriste.

D’après les autorités à Rabat, le groupe planifiait plusieurs attentats dans plusieurs villes du royaume, notamment contre des sites touristiques et stratégiques. Le réseau était, selon la presse locale qui a rapporté l’information ce lundi, dirigé par un ancien combattant d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). La méthodologie ainsi adopté par les présumés terroristes arrêtés aurait été la même qu’AQMI.

17 terroristes prochainement jugés

Il s’agit de la deuxième cellule terroriste démantelée en quelques jours. Les neuf membres du précédent réseau s’apprêtaient à monter un camp d’entraînement dans la région montagneuse du Rif. Leurs cibles : les autorités publiques. Au total, dix-sept terroristes présumés vont être jugés prochainement au Maroc.

Depuis les attentats de Casablanca, en 2003, plus de 2000 personnes ont été arrêtés et condamnés dans le pays. Les autorités marocaines semblent déterminées à ne pas laisser un 16 mai 2003, un 11 mars 2007 (attentats à Casablanca) ou encore un 28 avril 2011 (attentat de Marrakech) se reproduire…