Maroc : une dame de 96 ans violentée par un groupe de jeunes


Lecture 1 min.
arton38457

Victime d’un viol collectif de la part d’un groupe de jeunes, lundi 17 mars, une vieille dame marocaine de 96 ans a témoigné à visage découvert.

L’horreur ! Mi Rahma, une vieille dame de 96 ans, a été violée lundi dernier par un groupe de jeunes âgés de 25 ans en moyenne, à Sidi Slimane, une ville au nord-ouest du Maroc. La victime, encore en état de choc, a témoigné mercredi à visage découvert. Interrogée par Le360, Mi Rahma raconte les souffrances qu’elle a vécues pendant le drame.

Elle raconte que l’agresseur a détruit à coups de hache la porte d’entrée de son domicile. « J’ai essayé de me cacher sous une paillasse mais il m’a tiré, m’a prise par la gorge et m’a étranglé. J’ai senti la mort arriver », témoigne-t-elle. La vieille dame, qui habite seule, a tenté d’alerter le voisinage en criant, en vain, avant d’être violée.

Elle ne se souvient plus très bien le nombre de jeunes présents ce soir-là, mais elle a reconnu le fils de sa voisine visiblement sous l’effet de psychotropes.

Après un passage à l’hôpital, elle est à nouveau de retour dans son domicile. Fidèle à « Dieu », elle refuse de quitter sa maison et son village étant pour elle tout ce qui lui reste.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter