Maroc : une association dénonce l’arrestation d’un étudiant

Le Réseau arabe d’information sur les droits de l’Homme a demandé mardi que les autorités marocaines libèrent un étudiant mis en prison le 21 juillet, annonce Magharebia. L’association, basée au Caire (Egypte), explique que Jadda Boubkar a été arrêté à la sortie de l’université de Taza pour avoir « eu des opinions et les avoir exprimées de manière pacifique ». Le jeune homme avait semble-t-il critiqué la politique d’enseignement et la répression des étudiants par les forces de l’ordre.