Maroc : un soldat tué par des migrants subsahariens

Un soldat marocain a été tué mardi matin à Farkhan, à la frontière avec l’enclave espagnole Melilla, alors qu’il empêchait un groupe de migrants subsahariens de franchir la frontière avec l’Espagne. La victime, âgée de 45 ans, a succombé à ses blessures causées par un jet de pierre. « Les forces de l’ordre ont répondu avec fermeté à cet assaut groupé et violent ». Cette intervention s’est conclue par « l’arrestation de 26 immigrés illégaux », souligne un communiqué de presse du ministère marocain de l’Intérieur.