Maroc : un Algérien arrêté dans un hôtel à Casablanca

Police marocaine

Un homme originaire d’Algérie a été appréhendé par les forces de sécurité marocaines, dans un établissement hôtelier de Casablanca. Que lui reproche-t-on ?

Lundi soir, la brigade de la police judiciaire du district de sûreté de Casablanca-Anfa a arrêté un citoyen algérien soupçonné d’avoir commis des vols par effraction dans un hôtel. Selon un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), l’homme, âgé de 56 ans, a été interpellé dans la région d’Anfa à Casablanca, au seuil de l’établissement hôtelier.

Soupçonné d’ouvrir les chambres de l’hôtel, à l’aide d’un tournevis, pour s’emparer de sommes d’argent et d’objets personnels ; le suspect a été fouillé par les agents de sécurité. Et qu’on-t-il trouvé sur lui ? Des objets permettant d’ouvrir des portes et de briser les loquets ; parfaits pour forcer l’entrée des portes des chambres de l’hôtel. L’Algérien appréhendé est actuellement en garde à vue, à la disposition de l’enquête et des investigations ont déjà prouvé son implication dans l’ouverture des chambres de l’hôtel à l’aide d’un tournevis.

Depuis que la DGSN a lancé sa vaste opération de lutte contre la criminalité, des centaines de personnes, dont des criminels activement recherchés, sont tombés dans les mailles du filet des autorités marocaines. En outre, des trafiquants de drogue activement recherchés, des contrebandiers, des délinquants, des escrocs, des agresseurs et des voleurs qui terrorisaient les habitants de Casablanca, ont été arrêtés.