Maroc, Turquie : cet accord entre Mohammed VI et Recep Tayyip Erdogan au grand bonheur des Marocains

Le roi du Maroc, Mohammed VI et le Président turc, Recep Tayyip Erdogan

Le roi du Maroc, Mohammed VI, et le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdogan, ont trouvé un accord dans le but de soulager les ressortissants marocains en Turquie. De quoi s’agit-il au juste ?

Les choses s’accélèrent au royaume du Maroc. Après Melilla, Ceuta, l’Algérie, l’Espagne et les Îles Canaries, le royaume compte établir un pont aérien avec la Turquie pour ramener des Marocains en attente de leur rapatriement depuis le 13 mars dernier.

D’après des sources au consulat du Maroc à Istanbul, ce mardi 16 juin 2020, trois vols de la compagnie aérienne Royal Air Maroc sont au départ de l’aéroport international Atatürk d’Istanbul pour rallier Tétouan, Sania R’mel.

« Nous avons ici presque 3 000 personnes prises en charge, sans compter les autres Marocains bloqués. Ces vols de rapatriement concerneront par les plus vulnérables, les personnes souffrantes, âgées et celles ayant subi des opérations médicales », a relevé M’hamed Ifriquine, consul général du Maroc à Istanbul.

Lire aussi : Covid-19 : un millier d’Algériens abandonnés en Turquie

D’après Yabiladi, deux autres sources auraient, elles aussi, révélé qu’il s’agit d’un « pont aérien »  mis en place par le royaume du Maroc avec la Turquie et même qu’« une dizaine de vols de la RAM », au cours des prochains jours, sont évoqués par l’une d’elles.

Une initiative qui tombe à pic alors que depuis un certain temps, les ressortissants marocains montraient de plus en plus des signes d’impatience et observaient des sit-in devant les consulats et ambassades du royaume un peu partout en Europe.