Maroc : tensions entre les pêcheurs marocains et espagnols

Les pêcheurs espagnols exigent le remboursement des licences payées à l’Etat marocain étant donné la situation de crise qui existe entre eux et les pêcheurs marocains.

La tension est toujours aussi vive entre les pêcheurs marocains et espagnols au port de Tanger. Les accrochages entre ces derniers se multiplient depuis trois jours. Les pêcheurs marocains reprochent aux Espagnols d’user de méthodes déloyales pour ramener du poisson et n’hésitent pas à couper leurs filets de pêche tout en leur bloquant l’accès à la zone de pêche.

« Dans ces conditions, il est préférable de rendre les licences et récupérer l’argent » donné à l’Etat marocain dans le cadre de l’accord de pêche Maroc/Union européenne (UE), a déclaré l’un des armateurs espagnols, selon El Pais.

Le délégué du gouvernement espagnol en Andalousie, Carmen Crespo, a tenté de relativiser la situation en parlant de « petites » querelles « indésirables ». De son côté, la Confédération espagnole de pêche a sollicité une réunion de la Commission mixte, composée des représentants du Maroc et de l’UE, afin de trouver une solution à cette situation de blocage. Son président, Javier Garat, estime que « les bateaux (espagnols) doivent travailler avec la garantie que les termes de l’accord seront respectés ».