Maroc Télécom compte sur l’Afrique francophone pour sa croissance

En difficulté au Maroc où la concurrence devient féroce, Maroc Telecom progresse toutefois au Mali. L’Afrique subsaharienne représente des marchés à fort potentiel de développement pour la filiale de Vivendi qui compte bien y tailler des croupières à Orange.

Le chiffre d’affaires de Maroc Telecom, dont le slogan est « Un monde nouveau vous appelle », devrait baisser pour la première fois cette année. En cause, l’arrivée à maturité du marché marocain, où Maroc Telecom est toujours leader avec plus de 46% de part de marché, et la concurrence accrue d’Inwi et Méditel qui oblige à une guerre des prix, salutaire pour le consommateur mais négative pour l’opérateur. Au troisième trimestre 2011, le chiffre d’affaires est en retrait de 2,0% à 23,2 milliards de dirhams (env. 2 milliards d’euros), mais avec toujours une excellente marge de 40,9% pour un résultat opérationnel de 9,5 milliards de dirhams (env. 855 millions d’euros).

Si le marché marocain est très touché, les filiales de Maroc Telecom en Afrique subsaharienne sont par contre sur une phase ascendante avec une croissance de 9,7% du chiffre d’affaires en Afrique subsaharienne au cours du 3ème trimestre. Et en particulier la très bonne dynamique de la Sotelma au Mali dont le chiffre d’affaires du 3ème trimestre est en hausse de 31,3%. Signe de cette bonne santé, l’action Maroc Telecom est peu chahutée en bourse malgré la crise actuelle des places financières mondiales.

Maroc Telecom, filiale à 53% du groupe français Vivendi [[la Caisse de dépôt et de gestion du Maroc détenant 30% et 17% étant cotés sur les bourses de Paris et Casablanca]], a des participations majoritaires chez l’opérateur mauritanien Mauritel, Onatel au Burkina Faso, Gabon Telecom au Gabon et Sotelma au Mali. En France et en Belgique, Maroc Telecom a lancé Mobisud. Si des opportunités se présentaient, le groupe pourrait envisager de s’implanter dans d’autres pays d’Afrique en fonction des opportunités pour servir de relais de croissance.

Lire aussi :

 Maroc Telecom à la conquête des marchés africains

 Le [site de Maroc Telecom

 >http://www.iam.ma/]