Maroc, Sœurs de Mohammed VI : Meryem et Hasnaa, deux Lalla pour cacher Salma

Lalla Hasnaa (gauche) et Lalla Meryem (droite)
Lalla Hasnaa (gauche) et Lalla Meryem (droite)

Au Maroc, les deux sœurs du roi Mohammed VI, Lalla Hasnaa et Lalla Meryem notamment, semblent avoir pour mission principale de combler le vide laissé par la princesse Lalla Salma née Bennani, séparée du souverain.

En l’absence de la princesse Lalla Salma, dont l’annonce de la séparation avec le roi Mohammed VI remonte à près de deux ans, les deux sœurs du souverain de ce pays d’Afrique du Nord, notamment Lallla Hasnaa et Lalla Meryem, tentent tout leur possible pour colmater les brèches géantes ouvertes par l’éloignement du palais et de ses activités de celle qui fut la gardienne du temple. Entre la réception des invités du palais et les missions à l’étranger, les deux sœurs de Mohammed VI sont au front pour relever des défis et prouver que l’absence de Salma Bennani n’entrave en rien le bon fonctionnement de l’intendance et autres activités quotidiennes au palais. Décryptage.

Lalla Hasnaa représente Mohammed VI à New York

Le lundi 23 septembre 2019 marquait le début des travaux du Sommet Action Climat, au siège de l’ONU, à New York. Opportunité saisie par le roi du Maroc, Mohammed VI, d’adresser un message aux participants, lu par la princesse Lalla Hasnaa. Cette dernière avait honoré de sa présence l’assistance, en sa qualité de présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement. Ce déplacement à l’étranger de la sœur du roi intervenait à un moment où les yeux, au Maroc comme à l’international, étaient braqués sur le palais royal avec des intentions prêtées aux sœurs du souverain, accusées d’avoir contraint Lalla Salma à disparaître.

Lalla Meryem se charge de Dona Letizia et… Ivanka Trump

Si Lalla Hasnaa an avec efficacité, géré la mission à elle dévolue à l’international, sa sœur Lalla Meryem s’occupe du temple de Rabat et gère les invités de Mohammed VI. Un regard dans le rétroviseur nous ramène à la date du 14 février 2019, alors que Lalla Meryem jouait exactement le rôle de sa belle-sœur, Lalla Salma, en s’occupant du séjour de la reine Dona Letizia d’Espagne, alors en visite au royaume. Ce 7 novembre aussi, cette même sœur du roi a assuré la compagnie à Ivanka Trump, fille et non moins Conseillère spéciale du Président américain, Donald Trump, lors d’un dîner royal au palais de Rabat, offert par Mohammed VI.

Des actions posées par les sœurs du roi Mohammed VI et qui semblent aller dans le sens d’occulter une absence très remarquée des activités, plutôt de la vie du palais royal, de celle qui fut jadis considérée comme la Première dame du Maroc, Lalla Salma, dont le retour aux affaires est annoncé pour bientôt. Quand précisément ? Affaire à suivre.

A lire : Maroc : Lalla Salma, le grand retour !