Maroc, Sahara, Algérie : le rapport de l’ONU fait polémique

Alors que le rapport annuel de l’ONU sur le Sahara Occidental n’est pas encore arrivé à New York pour une évaluation au niveau du Conseil de sécurité, la polémique enfle sur sa fiabilité.

La représentante spéciale du SG de l’ONU, par ailleurs patronne de la MINURSO, Kim Bolduc, se rendra le 16 avril à New York pour la présentation de son rapport devant le Conseil de sécurité, le 23 du même mois. Son rapport, imbriqué dans celui de son prédécesseur Christopher Ross fait déjà polémique.

Selon le 360.ma, Kim Bolduc devra quitter Laâyoune le 16 avril à destination de New York, où elle est attendue pour la présentation de son rapport annuel sur le Sahara devant le Conseil de sécurité. Selon une source du journal, « la situation à Guerguerat, où les éléments armés du Polisario continuent de camper sur leurs positions, sera au cœur de ce rapport, dont la présentation a été programmée pour le 23 avril ».

Le contact de 360.ma révèle : « un vif différend oppose les membres du Conseil de sécurité au sujet de la suite à donner au rapport établi par Christopher Ross, dont le mandat est arrivé à terme le 31 mars dernier ». Par ailleurs, le site fait état d’échos en provenance du siège de l’ONU, indiquant que l’ancien ambassadeur américain à Alger sera remplacé par un nouvel émissaire pour le Sahara. Affaire à suivre.