Maroc : quatre mois de prison ferme pour les agresseurs d’un homosexuel

Deux hommes ont été condamnés ce jeudi à quatre mois de prison ferme pour avoir agressé un homosexuel à Fès en juillet dernier, dans le centre du Maroc. De plus ils devront s’acquitter d’une amende de 53 euros.

C’est la fin d’une affaire qui a suscité une vive indignation au Maroc. Plus d’un mois après son agression, justice a été rendu pour l’homosexuel agressé. Deux hommes ont été condamnés ce jeudi à quatre mois de prison ferme pour leur rôle dans cette agression homophobe à Fès, au centre du Maroc. Selon Mustapha Jebbour, un responsable local de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), « le juge a ordonné le versement d’une amende de 500 dirhams, près de 53 euros ».

Les deux individus sont jugés depuis le 9 juillet dans un procès médiatique mobilisant près de 70 avocats en soutien à la victime. Cette affaire avait suscité une vague d’indignation au sein du royaume chérifien puisqu’une vidéo de la scène avait été diffusée. La victime encore sous le choc estime que « la sentence reste insuffisante pour ce genre d’agression ».

Les faits se sont produits en plein mois du Ramadan. L’homme a été roué de coup en pleine rue, sans que personne ne lui porte secours. Tentant de se réfugier au bord d’un taxi, le jeune homme s’écroule sous les coups de plusieurs personnes. Le lendemain, deux personnes ont été interpellées puis inculpées pour coups et blessures volontaires. Reconnaissant les faits, les deux jeunes hommes ont justifié leur acte par le fait qu’ils ont été touchés dans leur foi à la vue de cet homme ayant un aspect féminin.

Cette affaire de mœurs intervient quelques semaines après que deux jeunes femmes se soient faites molestées par des hommes dans un marché à Agadir sous prétexte qu’elles portaient des mini-jupes, une tenue jugée contraire aux bonnes mœurs, pour les habitants de la ville. Poursuivies pour outrage à la pudeur, elles ont été innocentées.

Lire aussi :

 Maroc : un homosexuel présumé lynché par une foule