Maroc : Mohammed VI décide de ne plus fêter son anniversaire

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI, qui fête ses 56 ans le 21 août prochain, a décidé de ne plus organiser, à partir de cette année, la cérémonie officielle célébrant son anniversaire. Et pourquoi ?

Selon un communiqué du ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie, sur instructions du roi Mohammed VI, les festivités officielles marquant le 56ème anniversaire du souverain n’auront pas lieu. La décision vaut également pour les années à venir, est-il précisé.

Déjà pour la dernière Fête du Trône, marquant les 20 ans de règne de Mohammed VI, le Palais avait, e 14 juin dernier, appelé les Marocains à une commémoration « normale, sans célébrations supplémentaires ou spéciales ». Depuis son accession au trône, cette célébration, désignée depuis le règne du roi Hassan II de « Fête de la jeunesse », était organisée chaque 21 août.

Si en 2017, Mohammed VI avait organisé une réception en présence d’une foule de représentants du monde politique, diplomatique et militaire, en 2018, les célébrations de la Fête de la Jeunesse coïncidaient avec la fête religieuse de l’Aïd el Adha. Pourquoi le roi a-t-il décidé de mettre fin à la célébration de son anniversaire comme à la belle époque ? Mystère !