Maroc : quand Donald Trump traite les Marocains d’animaux

Les Marocains ont été pris pour cible par le candidat des Républicains à la Présidentielle aux Etats-Unis, Donald Trump, qui les aurait traités d’animaux.

Les Marocains ont été pris pour cible par le candidat des Républicains à la Présidentielle aux Etats-Unis, Donald Trump, qui les aurait traités d’animaux. C’est ce qu’a indiqué le site marocain Bladi.net.

Le site indique que c’est lors d’un rassemblement organisé à Portlad, dans le Maine, que le candidat Donald Trump s’est attaqué « aux terroristes » autorisés à entrer aux Etats-Unis. « Nous laissons des gens venir de nations terroristes alors qu’ils ne devraient pas être autorisés, parce que nous ne pouvons pas vérifier », a, selon Bladi.net déclaré Trump. Mieux précise le site, Donald Trump n’a pas hésité à citer le Maroc dont les ressortissants pourraient mener des attaques terroristes sur le sol américain. Et Donald Trump, toujours selon le site, n’aurait non plus pas hésité à les qualifier « d’animaux ».

Bladi.net révèle que ce n’est pas la première fois que le candidat républicain attaque le Maroc. Le site ajoute qu’en janvier dernier, il n’a pas hésité à utiliser une vidéo montrant des migrants africains au nord du Maroc franchissant la frontière avec Sebta en déclarant que c’était la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis.