Maroc : projet d’une autoroute d’eau reliant le nord au sud

Le Maroc réfléchit à construire une autoroute d’eau afin d’équilibrer les régions du nord, riches en eaux, et celles du sud, en déficit.

Une autoroute capable de véhiculer 845 millions de mètres cubes d’eau est en projet au Maroc. Le gouvernement a lancé une vaste étude pour la réalisation de cette structure géante de transfert hydraulique allant du nord, riches en eaux, vers le sud du royaume, en déficit hydrique.

Le but est de parvenir à un équilibrage hydraulique entre les régions du nord et du sud.

La ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal, a indiqué devant la Chambre des représentants que le coût de ce projet est estimé à près de 30 milliards de dirhams, soit 3,6 milliards de dollars.

Dans un premier temps, selon la ministre, cette autoroute à eau assurera une distance de 500 kilomètres : depuis les bassins du Loukkos et de Oued Laou, dans le nord, vers Casablanca, Marrakech et la région de Doukkala Abda.

D’après Lemag.ma, plusieurs solutions techniques sont explorées pour la réalisation de cette autoroute. Elle pourrait prendre forme à travers un aqueduc souterrain ou par le biais de canaux de surface.