Maroc, Portrait de Mohammed VI brûlé : grosse colère à Rabat

Le roi du Maroc, Mohammed VI

C’est la grosse colère au Maroc, plus précisément au palais de Rabat, après que des Marocains aient brûlé et piétiné le portrait du roi Mohammed VI et le drapeau du royaume.

Les faits se sont déroulés le dimanche 19 janvier 2020, dans le nord de la France, à Betz. Saisissant l’opportunité de la commémoration des évènements du 19 janvier 1984, alors que des milliers de Marocains avaient protesté contre la vie chère, des personnes d’origine marocaine, une dizaine environ, ont manifesté devant le château du roi Mohammed VI, à Betz.

Dans le but de manifester leur courroux, ces individus ont brûlé et piétiné le portrait de Mohammed VI de même que le drapeau du Maroc. Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont créé l’indignation, rappelant des faits similaires qui ont eu lieu à Paris, au mois d’octobre dernier, alors que des personnes originaires du Rif avaient brûlé le drapeau du Maroc.

Ce geste de ce dimanche a déclenché un tollé au royaume, soulevant une vague d’indignation. Pour sa part, le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, qui a condamné un acte « puéril et lâche », a fermement réagi dans un communiqué publié sur son site officiel. Dans le même temps, c’est la colère au palais royal de Rabat où une enquête a été ordonnée pour déterminer les auteurs de cet acte répréhensible.