Maroc : parlons sexe sans complexe

« Nouadeh Lik » est une émission de radio quotidienne consacrée aux questions de l’amour, de la psychologie et de la sexualité. Elle est diffusée en direct au Maroc sur Atlantic Radio, une des 6 chaînes privées du pays. Chaque jeudi, de 14h à 16h, le docteur Aboubark Harakat, psychologue et sexologue, est l’invité de l’émission. Il se charge de répondre aux questions des auditeurs sans tabou. Un véritable succès.

Aborder toutes les questions de couple sans complexe sur les ondes marocaines, c’est possible. Grâce à Nouadeh Lik, une émission quotidienne (dont le titre signifie « je t’explique » en arabe ) animée par Chorouk Gharib. Elle a été diffusée pour la première fois en septembre 2008 sur Atlantic Radio. Chaque jeudi, le sexologue et psychologue Aboubark Harakat est invité à répondre aux problèmes et questionnements des Marocains et des Marocaines surtout (dont l’âge varie 25 à 45 ans).

Pendant 2 heures, les discussions se font autour d’un thème proposé par la rédaction. Tous les sujets peuvent être traités, sans tabou : problèmes d’éjaculation précoce, impuissance, pénis trop grand… « Mais pas seulement, nuance Aboubark Harakat. On aborde également des problématiques liées à la communication au sein du couple, au harcèlement au travail, l’éducation des enfants…».

Dans un volet de l’émission traitant exclusivement de l’affection dans le couple, plusieurs auditeurs se sont succédés pour donner leur point de vue. Un mari admet être incapable de dire « je t’aime » à sa femme, un autre considère que certains facteurs tels que la routine sont néfastes pour l’amour. En direct, une femme s’est même rendu compte, après 30 ans de vie en couple, que son mari, souvent absent, « n’a jamais existé ».

Certaines problématiques, qui accrochent particulièrement les auditeurs, sont réparties en 2 émissions. « On a abordé des sujets liés à la représentation qu’on se fait de l’autre, et ceux relatifs à l’identité et l’orientation sexuelle, ce qui a beaucoup plu », explique le sexologue. Tout cela dans la plus grande décontraction.

L’humour et la bonne humeur tiennent en outre une place centrale dans l’émission. « Les problèmes psychologiques ou sexuels sont des sujets sérieux. On essaye d’être décontractés sans être vulgaires. J’essaye aussi d’expliquer les choses aux gens, de mettre les sujets à leur portée », confie Aboubark Harakat.

Ouvrir le couvercle

Des sujets tabous ? « Aucun », répond le sexologue. Selon lui, tout peut être abordé à condition d’y mettre la forme. « Lorsqu’on a voulu aborder le sujet de l’homosexualité, on n’a pas annoncé aux auditeurs “aujourd’hui nous allons traiter de l’homosexualité“, nous avons tourné cela différemment. Nous avons parlé d’identité sexuelle et d’orientation sexuelle. A la 2ème émission, les auditeurs se sont sentis plus libres pour aborder le sujet », explique le spécialiste.

Si, au Maroc, les mœurs ont évolué lorsqu’il s’agit de parler de sexualité, ce changement est récent sur les ondes. L’émergence des radios libres et des émissions de discussions sans tabous auraient tout au plus 3 ou 4 ans. Aboubark Harakat, qui a travaillé dans une émission de radio nationale, « Halwa Houl » (des réponses à un état), entre 2007 et 2008, explique qu’à l’époque la situation était différente. « Les émissions ne pouvaient pas être en direct. C’était très contraignant ». Si la plupart des thèmes pouvaient là aussi être traités, une émission autour de la masturbation avait tout de même été censurée. « On avait déjà abordé des sujets tels que le plaisir, l’orgasme, mais la masturbation n’est pas passée ».

Au final, Nouadeh Lik est une émission où les Marocains peuvent parler de tout librement, et cela leur plaît. « C’est important d’ouvrir le couvercle. Il faut que les gens puissent s’exprimer. Le but n’est pas de choquer, mais d’informer ». Malgré les sujets traités, l’initiative n’a fait l’objet d’aucune critique. « A ma connaissance, je n’ai jamais eu de retours négatifs », précise le spécialiste. Les initiateurs de l’émission semblent avoir tout compris. En répondant aux questions psychologiques et sexuelles de manière scientifique et informative, Nouadeh Lik devrait avoir encore de beaux jours devant elle.

 Site internet d’Atlantic Radio