Maroc : onzième journée de grève de la faim pour un jeune Saharaoui

Un jeune Sahraoui, Lafkir Kaziza, en est à sa onzième journée de grève de la faim devant l’ambassade du Maroc à Madrid. Ce jeune de 21 ans réclame la libération de 22 prisonniers politiques, incarcérés lors du démantèlement du camp de Gdeim Izik, à l’Ouest du Sahara. Affaibli par sa grève de la faim qui lui a fait perdre dix kilos, il reçoit toutes les 8 heures de l’eau sucré et un pansement gastrique. « Je me sens chaque fois plus faible avec peu de réserves d’énergie mais je continue de résister », a-t-il déclaré, selon Afriquinfos. Soutenu par des activistes pro-sahraoui mais aussi par de nombreuses personnalités espagnoles comme l’acteur Willy Toledo et le poète Luis García Montero, il demande aujourd’hui l’asile politique.

Lire aussi :

 Sahara occidental : Le problème reste insoluble