Maroc: Nouvelle manifestation pour les réformes

Près de 7 000 membres du « Mouvement du 20 février », 3 000 selon les autorités, ont défilé dimanche dans les rues de Marrakech pour exiger que les réformes démocratiques promises ne soient pas entravées par la violence des terroristes, lit-on lundi dans France Soir. « Non au terrorisme ! », « Un roi qui règne mais ne gouverne pas », « Pour une nouvelle constitution », « Non à la corruption », pouvait-on lire sur les pancartes portées par les manifestants dans la cité balnéaire marocaine. Il y a dix jours, un attentat à la bombe place Jamâa El-Fna a fait 17 morts dont 13 touristes étrangers. Au lendemain de l’attaque, le gouvernement avait promis que les réformes promises seront réalisées. Ce qui n’a pas suffi à rassurer le « Mouvement du 20 février ».