Maroc : mort du routier marocain tabassé en France

Le routier marocain tabassé le 16 mai dernier, en France, a rendu l’âme suite à ses blessures occasionnées par les coups violents reçus.

Tabassé le 16 mai dernier en France, le routier marocain a perdu la vie suite à ses blessures. C’est ce qu’a annoncé un site dédié au transport auprès du syndicat espagnol des transporteurs. L’enquête ouverte juste après l’agression n’a pas encore permis de retrouver les coupables ni d’arrêter de suspects.

Yabiladi rappelle que le chauffeur quinquagénaire avait été retrouvé par une patrouille de police, le matin du mardi 17 mai 2016, vers 6 heures du matin, gisant à terre sur une aire de repos. Selon le site, la veille, le chauffeur venait d’être pris à parti par une bande de quatre à cinq individus qui se sont déchainés sur lui. L’homme avait reçu plusieurs coups de barres de fer et de manches de pioches qui ont fini par lui causer des blessures aux bras, aux jambes, au dos et au visage.

Les agresseurs qui ont sans doute voulu marquer le coup et faire peur au chauffeur routier, l’ont aspergé d’essence sans pour autant mettre le feu. La victime avait été directement transportée aux urgences. Le syndicat des transporteurs espagnols, réagissant à la mort du routier marocain, dont le véhicule était immatriculé en Espagne, a fait part de son inquiétude. « Le secteur du transport routier de marchandises espagnol est très préoccupé par la tournure violente des protestations syndicales françaises et le sentiment d’insécurité qui ne permettent pas de garantir des zones de repos sûres pour les transporteurs » a commenté l’association des professionnels espagnols du transport.