Mohammed VI réitère la main tendue du Maroc à l’Algérie

Mohammed VI, roi du Maroc
Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a de nouveau lancé un appel à la réconciliation entre son pays et l’Algérie. Les deux voisins en Afrique du Nord sont à couteaux tirés et ont même rompu leurs relations diplomatiques sur décision d’Alger.

A l’occasion de la célébration du 23ème anniversaire de son accession au pouvoir, encore appelé Fête du Trône, le roi Mohammed VI a adressé un discours à son peuple. Une belle opportunité pour le souverain de revenir sur les relations entre son pays le Maroc et l’Algérie voisine. «Nous aspirons à œuvrer avec la Présidence algérienne pour que le Maroc et l’Algérie puissent travailler, main dans la main, à l’établissement de relations normales entre deux peuples frères», a indiqué le souverain.

Dans ce discours à la nation diffusé samedi soir, le roi souligne une fois de plus que «les frontières qui séparent le peuple marocain et le peuple algérien frères ne seront jamais des barrières empêchant leur interaction et leur entente». Mohammed VI a exhorté les citoyens marocains à «préserver l’esprit de fraternité, de solidarité et de bon voisinage à l’égard de nos frères algériens».

Lire : Discours du Haut Trône : Mohammed VI tend la main à l’Algérie

«Notre souhait est que ces frontières se muent en passerelles permettant au Maroc et à l’Algérie d’accéder à un avenir meilleur et d’offrir un bel exemple de concorde aux autres peuples maghrébins», a poursuivi le dirigeant. Le roi a appelé les Marocains à «préserver l’esprit de fraternité, de solidarité et de bon voisinage et se tenir aux côtés de leurs frères algériens, en toutes circonstances».

Évoquant «les allégations selon lesquelles les Marocains insulteraient l’Algérie et les Algériens», Mohammed VI accuse des individus «irresponsables qui s’évertuent à semer la zizanie entre les deux peuples frères». Pour le roi, «ces médisances sur les relations entre le Maroc et l’Algérie sont totalement insensées et sincèrement consternantes». Un message qui rappelle les précédentes sorties du roi à de pareilles occasions et qui sont restées sans suite.

Lire : Rupture des relations diplomatiques : ça chauffe entre le Maroc et l’Algérie !