Maroc : Mohammed VI durcit le combat contre le terrorisme

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a saisi l’opportunité de la visite du pape François au Maroc pour appeler à barrer la route au terrorisme.

Le roi Maroc n’est pas allé par quatre chemins pour fustiger l’attitude des terroristes. Pour le souverain, « ce que tous les terroristes ont en commun n’est pas la religion, c’est précisément l’ignorance de la religion. Il est temps que la religion ne soit plus un alibi pour ces ignorants, pour cette ignorance, pour cette intolérance ».

Selon Mohammed VI, qui a cité en exemple l’Institut de formation des imams de Rabat, présenté comme un rempart contre le radicalisme, « l’éducation doit être le pilier de la lutte contre l’extrémisme. Le roi a tenu ce discours devant des milliers de Marocains, en marge de la visite du pape François au royaume.

Par ailleurs le roi a insisté sur « l’union de tous de tous les Marocains, par-delà les confessions », appelant à protéger les « juifs marocains et les chrétiens d’autres pays qui vivent au Maroc ». Par ailleurs Mohammed VI a indiqué qu’il est « indispensable d’opposer au fanatisme et au fondamentalisme la solidarité de tous les croyants ».

Le Maroc mène un combat sans relâche contre l’extrémisme qui menace le royaume. Le Bureau Central d’Investigations Judiciaires, le FBI marocain, qui mène une traque intense contre les terroristes, a réussi à démanteler plusieurs cellules terroristes actives au Maroc.