Maroc : Mister Crasy, un autre rappeur emprisonné pour outrage

Mister Crasy est un rappeur marocain de 17 ans emprisonné pour avoir diffusé des clips jugés offensants.

Son nom de scène est « Mister Crasy », il a 17 ans et a été arrêté le 9 août. Ce rappeur marocain est accusé « de détournement des paroles de l’hymne national, insulte à corps constitués, propos immoraux et incitation à la consommation de drogue ». C’est la diffusion de trois clips, dont l’un d’entre eux a été visionné plus de 900 000 fois, qui a attiré l’attention des autorités du pays. Il est reproché à Mister Crasy, de son vrai nom Othmane A., de simuler des scènes d’agression et de raconter le quotidien difficile dans les quartiers défavorisés de Casablanca, la capitale économique du royaume, rapporte H24infos.

Le jeune rappeur a été présenté, vendredi dernier, devant un juge pour mineurs. Sa prochaine comparution aura lieu le 18 octobre. Les parents du jeune homme affirment que ce dernier ne comprend pas les raisons de son arrestation. « Mon fils ne comprend pas pourquoi il a été arrêté. Quand je vais le voir, il ne fait que pleurer », a commenté Nezha Aït Addi, mère d’Othmane A. Deux autres personnes avaient été arrêtées avant d’être relâchées, un caméraman et un jeune figurant dans un des clips.

Selon le célèbre rappeur Mouad Belghouat, surnommé Lhaqed (le rancunier), considéré comme l’une des figures de proue du Mouvement du 20 février, Mister Crasy est un « jeune qui n’a fait que raconter sa réalité. On ne peut pas le juger pour sa créativité, comme s’il s’agissait d’un violeur ». Lhaqed a déjà purgé plusieurs peines de prison, dont une d’un an, « pour outrage à la police », suite à la diffusion d’un clip sur You Tube.