Maroc : McDonald’s fait du zèle pendant le Ramadan

Manger chez McDonald’s au Maroc pendant les heures du jeûne du mois de Ramadan est strictement interdit aux musulmans. Une carte d’identité est demandée à chaque client pour déterminer sa confession.

Dans une époque pas si lointaine, un client de chez McDonald’s, la célèbre chaîne américaine de fast-food, formulait ce genre de demande : « Bonjour, pourrais-je avoir un menu Big Mac s’il vous plaît ? ». Et le vendeur répondait : « Et avec ceci ? Sur place ou à emporter ? ». Seulement voilà, pendant le Ramadan, c’est à un autre type d’interrogatoire que les clients sont soumis s’ils se rendent au McDonald’s pendant les heures du jeûne et qu’ils décident de consommer sur place : « Etes-vous musulman ? Puis-je avoir votre carte d’identité nationale ? ».

Au menu : l’article 222

En d’autres termes, dans le royaume chérifien, la chaîne de restauration américaine a décider de manière unilatérale de troquer ses employés contre des gardiens de la foi. Ceux-là ont pour mission de vérifier l’identité de chaque client avant de servir un menu. La décision de ne pas servir un menu sur place est prise en fonction du nom. Si c’est un nom à consonance arabo-musulmane, alors c’est peine perdue ! C’est 98% de la population marocaine qui est concernée. Seuls les Marocains juifs et chrétiens ainsi que les touristes non musulmans sont autorisés à consommer sur place. D’ailleurs, sur la porte d’entrée de chaque franchise du fast-food, de grandes affiches sont là pour le rappeler. « Seuls les enfants et les adultes non musulmans peuvent être servis sur place », lit-on. Et si vous vous rendez chez Pizza Hut ou chez KFC, vous serez confrontés à la même situation.

Pour justifier cette interdiction, McDonald’s invoque l’article 222 du code pénal marocain. Il stipule que « tout individu notoirement connu pour son appartenance à l’Islam qui rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le Ramadan est passible de un à six mois d’emprisonnement et d’une amende. » Et pour ceux qui ne jeûnent pas ? Pas de panique, McDonald’s a trouvé la parade : le menu à emporter ou le Mc Drive. Avec cette solution, McDonald’s espère satisfaire tout le monde et limiter les pertes durant ce mois.