Maroc : Marocains de confession juive et Mohammed VI, les dernières nouvelles

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Du nouveau au Maroc où les Marocains de confession juive viennent de poser un acte envers le roi Mohammed VI. Qu’en est-il ?

Le Conseil de la communauté israélite au Maroc, dans une lettre rédigée au nom de son secrétaire général, Serge Berdugo, a eu une noble pensée envers le roi Mohammed VI à qui il a présenté ses souhaits de rétablissement suite à l’intervention chirurgicale subie par le dirigeant dans son palais, à Rabat.

Dans sa correspondance, le secrétaire général, insistant sur le « caractère respectueux et indissoluble des liens entre la Communauté et la Dynastie alaouite », a confié que « les Marocains de confession juive sont soulagés d’apprendre le succès de l’opération subie par Votre majesté ».

Appelant la communauté juive d’origine marocaine à travers le monde à se joindre à eux pour « souhaiter bonne santé et longue vie à Votre Majesté », Serge Berdugo a fait ses vœux pieux : « Nous élevons des prières pour que des Saints qui, depuis des siècles, ont fécondé la terre bénie du Maroc, intercèdent auprès du Très Haut pour qu’il accorde à Notre Souverain une rapide guérison et une convalescence sereine ».

Il n’y a pas que la communauté juive d’origine marocaine qui se soucie de la santé de Mohammed VI. En effet, le  roi Salmane Ben Abdelaziz Al Saoud, le Prince Mohamed Ben Salmane Al Saoud d’Arabie Saoudite, le roi Abdellah II de la Jordanie, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, Emir du Qatar, et le roi Hamad Ben Khalifa du Bahreïn ont joint par téléphone Mohammed VI pour s’enquérir de son état de santé.

Après avoir présenté une récidive du trouble du rythme cardiaque type flutter auriculaire sur cœur sain, le roi Mohammed VI a été opéré avec succès au sein de son palais de Rabat. Une intervention similaire à celle dont a subi le roi Mohammed VI, en février 2018, à Pari. Sauf que celle de 2019 avait pour objectif principal de restaurer un rythme cardiaque normal.

A lire : Maroc : opéré à l’intérieur de son Palais royal à Rabat, de quoi souffre Mohammed VI ?