Maroc : les Marocains se jettent sur les McDonald’s à Casablanca, Marrakech et Fès

Alors que les propriétaires de cafés et restaurants ont pu reprendre leur activité depuis le vendredi 29 mai dernier, c’est la grande ruée des Marocains vers les McDonald’s, notamment à Casablanca, Marrakech et Fès.

L’information a été donnée par Bladi qui reprend L’Économiste, qui révèle que les Marocains n’ont pas attendu une seconde pour sauter sur les restaurants et cafés, notamment les McDonald’s, dès que le déconfinement a été enclenché. Les files étaient longues, indique le journal.

Que cela soit à Casablanca, Marrakech ou Fès, le constat est le même, rapporte Bladi qui précise que les conducteurs s’empressent d’acheter un hamburger et des frites, ou de la glace avant de fondre dans la nature, le tout sous un soleil de plomb.

Le Maroc a entrepris un déconfinement partiel, le 29 mai 2020. Selon les précisions du ministère marocain de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, si les restaurants ont été autorisés à rouvrir, c’est uniquement pour les services « à emporter » et les livraisons à domicile, a annoncé le.

Le communiqué du ministère met en garde que les propriétaires de cafés et restaurants sont tenus d’organiser le travail de manière à réduire le nombre d’employés qui doivent se présenter en même temps sur leur lieu de travail. En plus de sensibiliser les employés sur la nécessité de respecter les mesures de prévention et d’hygiène.

Le Maroc était entré en confinement depuis le 18 mars dernier pour tenter de freiner la propagation du Coronavirus sur son territoire. Une mesure prise par les autorités qui avaient par ailleurs rendu obligatoire le port du masque. Ainsi débutait un combat âpre, acharné contre la maladie à Coronavirus.

Sur instructions du roi Mohammed VI, la mobilisation est sonnée pour protéger les Marocaines et les Marocains de ce tueur invisible qu’est le Covid-19, qui avait déjà entamé sa marche meurtrière en Europe, notamment en Italie, avec des centaines de morts par jour. Le roi ne voulait pas de cette situation sur son sol.

C’est ainsi que le royaume en enclenché une vaste opération de confection de masques pour protéger les populations. De nouvelles entreprises avaient été rapidement montées pour aider dans ce combat. De 500 mille masques par jour, le Maroc est rapidement passé à 7 millions d’unités par jour, au point d’être en mesure d’en exporter.

Aujourd’hui, Mohammed VI est en passe de gagner son combat contre le Coronavirus, puisque le royaume a commencé à enregistrer de faibles taux de contamination à la maladie. Avec des rémissions à la pelle. A ce jour, le Maroc compte 7 910 cas de Coronavirus pour 6 643 guérisons et 206 décès.