Maroc : les détails de la visite de Mohammed VI à Laâyoune

Le roi du Maroc, Mohammed VI, est attendu à Laâyoune pour le lancement de nouveaux projets, dont une nouvelle centrale solaire.

Le Maroc tient à son émancipation énergétique, en attestent les derniers actes posés par le roi de ce pays d’Afrique du Nord. En effet, après avoir lancé les travaux d’une nouvelle centrale solaire à Ghessate, dans la région de Ouarzazate, le roi Mohammed VI est attendu à partir de ce lundi 3 avril 2017, à Laâyoune pour le lancement de nouveaux projets, dont une nouvelle centrale solaire.

Des sources citées par le site Alyaoum24 indiquent que le roi est attendu sur place pour le lancement de travaux de réalisation d’une centrale solaire faisant partie de l’ambitieux projet Noor qui prévoit d’ici 2030 de faire passer la part des énergies renouvelables dans le mix électrique national à 52%.

En fin de semaine dernière, le souverain a lancé la construction de la dernière phase du projet Noor, l’une des plus grandes centrales solaires au monde. Située à 20 km de Ouarzazate, aux portes du désert, la centrale photovoltaïque Noor IV, sera développée sur une surface de 137 hectares et aura une capacité de production de 72 mégawatts.

Pour un coût total de 70 millions d’euros, le centrale est financée principalement par la banque allemande KfW Bankengruppe à hauteur de 61 millions d’euros. Noor IV, qui produira de l’énergie électrique directement à partir du rayonnement solaire capté par des cellules semi-conductrices, entrera en service au premier trimestre de l’année 2018.

L’exploitation de la centrale sera confiée à un consortium entre l’Agence marocaine pour l’énergie solaire (Masen) et la société saoudienne Acwa Power, qui avait également remporté l’appel d’offres pour les autres phases du projet.

En février 2016, le royaume avait inauguré le projet Noor I, et lancé la construction des volets II et III de ce complexe scolaire. Le complexe Noor aura une capacité de production de 582 mégawatts.