Maroc : le premier numéro vert dédié aux femmes battues

Le Maroc a lancé, le 23 décembre dernier, le premier numéro vert dédié aux femmes battues du pays. Le 0 8000 8888 est l’une des dispositions de la stratégie nationale de la lutte contre la violence à l’égard des femmes.

Par Morad Ouasti

Haro sur les violences conjugales au Maroc. Le numéro vert 0 8000 8888, premier consacré aux femmes battues chérifiennes, a été inauguré vendredi dernier par le Premier ministre marocain, Driss Jettou. Fatima Maghnaoui, la directrice du centre d’accueil Annajda à Rabat se félicite de ce nouvel instrument de lutte. « Ce nouvel outil nous aidera dans le combat contre l’omerta », affirme-t-elle. Une loi du silence contre laquelle le gouvernement affiche toute sa détermination. La promotion de la mise en place de ce numéro s’est faite conjointement avec son lancement officiel. « Le message est passé sur les chaînes nationales de télévision RTM et 2M, sur les radios nationales et a été largement diffusé grâce au bouche à oreille, qui représente un mode de communication efficace », explique Mme Maghnaoui. « Depuis le numéro vert, qui est un service unique dans le monde arabe, a fait l’objet d’un reportage télévisé et continue d’attirer l’attention de beaucoup de médias marocains ou étrangers », précise-t-elle.

Déjà près de 500 appels

Six opératrices formées à l’écoute psychologique et aux spécificités des violences familiales se relaient, de 8h30 du matin à minuit, dans les locaux du numéro vert à Rabat. « Le numéro gratuit est totalement financé par le gouvernement marocain, il s’adresse aux femmes et aux filles violentées », explique Mme Maghnaoui. Le numéro est opérationnel à l’échelle nationale. « Le téléphone, facilement accessible aux analphabètes – contrairement à Internet par exemple – et répandu dans tout le Maroc, permettra d’orienter les femmes désorientées vers les organes judiciaires et administratifs compétents », souligne-t-elle.

Fatima Maghnaoui comptait, mardi soir, dans le centre d’accueil Annajda à Rabat, trois femmes qui avaient préalablement composé le 0 8000 8888. « Des femmes appellent, mais aussi des hommes, pour leur sœur », révèle Hanane Nadir, chef de service aux affaires féminines du secrétariat d’Etat chargée de la famille. Les appels durent en moyenne 10 à 15 minutes. « Cette première semaine est une semaine pilote, nous avons depuis la date d’ouverture de la ligne verte jusqu’à ce mercredi matin comptabilisé 230 appels téléphoniques sérieux, mais nous avons aussi reçu 217 appels de plaisantin. C’est un satisfecit, car c’est plus que ce que nous imaginions », poursuit-elle. Hanane Nadir et Fatima Maghnaoui espèrent très rapidement recruter de nouvelles opératrices pour pouvoir fonctionner 24H/24H et 7 jours sur 7. Seule contrainte, le Maroc étant un Etat multilinguistique (arabe, chleuh), les prochaines opératrices devront être en partie berbérophones.