Maroc : le palais entretient le flou autour de la santé de Mohammed VI


Lecture 3 min.
Le roi Mohammed VI se fait vacciner contre le Coronavirus
Le roi Mohammed VI se fait vacciner

Le roi Mohammed VI, âgé de 59 ans, « a contracté une grippe. Et pour cette raison, son médecin personnel a recommandé au souverain d’observer une période de repos et d’éviter de voyager durant quelques jours ». Voilà ce qu’avait indiqué la Maison royale dans un communiqué en date du 21 février. Un mois après, aucune nouvelle du souverain marocain, récemment annoncé gravement malade.

La sarcoïdose, tel est le nom de la maladie dont souffrirait le roi du Maroc, Mohammed VI. Une maladie qui affecte les poumons et les ganglions lymphatiques. Selon les signes cliniques, il arrive que le malade présente un essoufflement, une respiration sifflante et des douleurs thoraciques. Parfois, indique-t-on, c’est de la fatigue qui est éprouvée par le malade qui se sent faible et perd du poids. Certains signes, comme l’amaigrissement, sont visibles chez le roi. Est-ce le mal dont souffre le roi ?

Seulement, attendu à Dakar, le mercredi 22 février, pour une visite officielle de trois jours, le roi marocain n’a toujours pas effectué ce déplacement. Une grippe l’aurait cloué au lit, alors qu’il était au Gabon. Des sources de la Maison royale avaient rassuré que la grippe dont souffre le souverain n’a pas un caractère de gravité particulier. Une communication officielle qui se justifiait par la nécessité d’expliquer l’absence de Mohammed VI à Dakar.

Une simple grippe qui dure depuis un mois

Le roi du Maroc était très attendu au Sénégal, d’autant que sa venue était officiellement programmée. Outre deux importantes inaugurations, le quai de pêche de Soumbédioune et le Centre de formation de Diamniadio, le roi devait offrir aux agriculteurs sénégalais 5 000 tonnes de fertilisants. Une visite des plus importantes aux yeux des Sénégalais, autorités comme populations. Dire qu’au départ, c’était une petite grippe, nécessitant juste quelques jours de repos.

Seulement, cela fais un mois que le roi n’est ni à Dakar, encore moins à Madagascar, où il a été récemment annoncé. Est-il toujours au Gabon ? Si oui, dans quelles conditions ? A ce sujet, aucune communication de la Maison royale. Et visiblement, autant il avait expliqué jouer la carte de la transparence au sujet de la santé du roi en annonçant à grand fracas la grippe dont souffrait Mohammed VI, le Palais royal entretient un flou total sur ce qui est réellement arrivé au monarque.

Un silence qui ne rassure guère

Il serait tout de même étonnant au cas où le roi aurait prolongé, d’un mois, son séjour gabonais. Et s’il est rentré au Maroc, donc en catimini, alors qu’il est attendu au Sénégal, les Marocains ont mille raisons de s’inquiéter de l’état de santé de leur dirigeant. L’heure est aux supputations. Mais une chose est sûre, le silence autour de la santé de Mohammed VI ne rassure guère. Avec tout ce qu’on sait déjà de son état. Après trois opérations du cœur et la maladie dégénérative dont il souffrirait.

Si l’on sait en outre que le roi du Maroc, au plus fort de la pandémie de Coronavirus, avait été atteint par la maladie. Toutes choses qui font que l’inquiétude ne peut être que grandissante autour de la santé du souverain alaouite. Surtout en l’absence de toute communication officielle sur l’évolution de sa santé. Notamment, depuis sa dernière « grippe » contractée en terres gabonaises.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter