Maroc : le Mouvement du 20 février toujours mobilisé

Plusieurs milliers de manifestants sont descendus dans les rues des grandes villes du Maroc. Ils ont répondu à l’appel du Mouvement du 20 février pour dénoncer le projet de réforme constitutionnelle présenté vendredi par le roi Mohammed VI. Ils exigent des réformes politiques plus profondes et l’avènement d’une véritable monarchie parlementaire au Maroc. C’est à Casablanca qu’ils étaient les plus nombreux. Quelque 10000 personnes, en majorité des jeunes, y ont manifesté pacifiquement dans le quartier populaire Derb Soltane, a constaté un journaliste de l’AFP.