Maroc : le ministre Abdellah Baha du PJD meurt dans un accident ferroviaire

Le ministre d’Etat Abdellah Baha, par ailleurs membre influent du Parti de la Justice et du Développement, est décédé dans un accident ferroviaire.

Le Maroc est en deuil. Abdellah Baha, dirigeant du Parti de la Justice et du Développement (PJD), proche collaborateur du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, est mort dans un accident ferroviaire, selon un responsable du PJD. Selon un communiqué du PJD, l’accident s’est produit dans la ville de Bouznika, entre Rabat et Casablanca. Le ministre a vraisemblablement été percuté par un train au moment de traverser la voie ferrée.

A l’annonce de son décès, qui a été confirmé par le ministre de l’Intérieur, plusieurs membres du gouvernement ont tenu à lui rendre hommage en se rendant sur le lieu du drame. Afin de mettre en lumière les circonstances de l’accident, une enquête a été ouverte par la Gendarmerie Nationale.
Le monde politique marocain perd un homme fort du PJD. Les médias du pays le surnommait la « boite noire » du fait de la place qu’il occupait au sein de son parti ainsi que de sa proche collaboration avec Abdelilah Benkirane dont il a été le bras droit. Le chef du gouvernement perd beaucoup plus qu’un ministre, il perd un compagnon de route.

Un décès brutal qui aura des conséquences sur la structure du PJD. Abdellah Baha qui occupait le poste de Secrétaire général du parti, pouvait succéder à son frère à la tête du parti et ainsi prétendre devenir chef du gouvernement à la place de son fidèle compagnon Abdelilah Benkirane qui ne peut briguer un troisième mandat.