Maroc : le directeur des prisons licencié

Le roi du Maroc Mohammed VI a renvoyé ce lundi le directeur de l’administration pénitentiaire, après les protestations qui ont suivi la grâce accordée au pédophile espagnol Daniel Galvan, a indiqué un communiqué du palais royal. « L’enquête a conclu que ladite administration, lorsqu’elle a été sollicitée par le Cabinet Royal, a transmis par inadvertance des informations erronées de la situation pénale de l’intéressé », selon le communiqué.

Lire aussi :

 Maroc : le pédophile espagnol gracié par Mohammed VI arrêté en Espagne

 Pourquoi Mohammed VI a annulé la grâce accordée au pédophile espagnol