Maroc : le Coronavirus dicte sa loi à Casablanca, Tanger et Fès

La maladie à Coronavirus a connu une explosion au Maroc, durant les dernières 24 heures avec une multiplication des cas, notamment à Tanger-Tétouan-A Hoceima, Casablanca-Settat et Fès-Meknès où des tristes records ont été battus.

Durant ces dernières 24 heures, un total de 811 nouvelles contaminations au Coronavirus a été enregistré au Maroc. Le royaume chérifien a ainsi enregistré le bilan national le plus lourd depuis le début de la pandémie dans ce pays d’Afrique du Nord, en mars dernier.

Déjà vendredi 24 juillet 2020, l’inquiétude commençait à s’installer au Maroc, alors qu’un taux de reproduction de 1,11% avait été établi. Le samedi, ce taux a grimpé à 1,59%. Ce qui fait planer le doute d’un reconfinement, compte tenu de l’évolution de la pandémie au royaume.

Selon le journal Hespress, la plupart de ces cas ont été recensés dans la région de Tanger-Tétouan-A Hoceima (+455), Casablanca-Settat (+185) et Fès-Meknès  (+102). Les autres cas étant enregistrés Marrakech-Safi (+30), Rabat-Salé-Kenitra (+14), Dakhla-Oued Ed Dahab (+5), Souss-Massa (+5), Daraa-tafilalet (+4), Beni Mellal-Khénifra (+4), Oriental (+3), Laâyoune-Sakia El Hamra (+1) et Guelmim Oued Noun (+1).

Le Maroc compte désormais 19 645 cas confirmés au nouveau Coronavirus pour 16 282 guérisons et 305 décès. Au total, 3 058 personnes sont en cours de traitement dans les différents établissements sanitaires du royaume.