Maroc : Lalla Salma absente, Mohammed VI accélère la formation de Moulay Hassan

Le prince Moulay el Hassan et le roi Mohammed VI du Maroc

Le roi du Maroc, Mohammed VI, est en train d’accélérer la formation de celui qui doit le remplacer à la tête du royaume après son départ : le prince héritier Moulay el Hassan dont la mère est absente du palais royal. En quoi faisant ?

Mohammed VI veut faire de Moulay el Hassan un vrai roi, digne d’assurer la succession. C’est dans cette dynamique que le souverain tente de perpétuer la tradition dans la famille royale, en initiant notamment son fils par ailleurs futur héritier du trône, Moulay el Hassan, à la chasse.

Selon Bladi, qui reprend le journal Al Ayam, « en plus des sports nautiques, le prince Moulay el Hassan partagerait une autre passion commune avec son père, le roi Mohammed VI, en l’occurrence, la chasse ». Le journal révèle que le prince héritier n’a pas chômé le dimanche 27 octobre dernier, puisque, accompagné de ses camarades, le fils de Lalla Salma a consacré la journée à la chasse aux gazelles et aux oiseaux. Cette expédition, toujours selon la presse marocaine, n’a pas eu lieu dans une forêt anodine.

« Dans un cortège presque royal, le prince s’est déplacé vers la réserve naturelle de Bouznika, lieu de prédilection de son père, escorté par sa garde rapprochée et par des éléments de la Gendarmerie royale. A cette occasion, la région a fait l’objet d’un renforcement de la sécurité », écrit Baldi, qui précise que la chasse, qui est une tradition ancrée au sein de la famille royale, a toujours été considérée comme un sport d’élite et une passion héritée de père en fils.

Le journal rappelle que l’ancien roi du Maroc, Hassan II, et sa sœur, la princesse Lalla Amina, avaient un véritable engouement pour la chasse considérée comme une discipline sportive. A noter que cette formation accélérée dont bénéficie le futur roi du Maroc se passe au moment où sa mère, Lalla Salma, est absente du palais royal, puisque séparée du souverain.