Maroc : la prison pour les homos

Deux jeunes marocains ont été condamnés lundi 20 mai à 4 mois de prison ferme par le tribunal de première instance de Témara pour homosexualité. Les deux hommes avaient été interpellés le 2 mai lors d’un contrôle de routine.
L’article 489 du code pénal marocain prévoit des peines de six mois à trois ans de prison pour quiconque est accusé d’avoir commis « un acte impudique ou contrenature avec un individu de son sexe ».
Les associations de défense des droits des lesbiennes, gay, bi et transsexuels au Maroc dénoncent une loi liberticide.