Maroc : la preuve que Mohammed VI est responsable de la disparition de Lalla Salma

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Au Maroc, il ne fait aucun doute que le roi Mohammed VI est le principal responsable dans la disparition de son désormais ex-épouse, Lalla Salma née Bennani. Les détails.

La princesse Lalla Salma née Bennani a complètement disparu. Morte ou vivante, celle qui fut la Première dame du Maroc ne fait plus partie de la vie du palais royal, « forcée à disparaître par les sœurs du souverain », sans que ce dernier ne lève le plus petit doigt pour empêcher cette destruction. C’est un secret de polichinelle que de dire que le palais royal marocain avait une Première dame autre que Lalla Salma. Il s’agissait de Lalla Hasnaa, cette sœur du roi Mohammed VI qui a toujours fait office de Première dame de ce pays d’Afrique du Nord. Retour sur l’origine dune « disparition forcée ».

A lire : Lalla Salma séparée de Mohammed VI : Lalla Hasnaa nouvelle Première dame du Maroc ?

La première… Première dame du Maroc

Les actions officielles de Lalla Salma avaient fini de faire d’elle la « Première dame » du Maroc, une première, ayant pour effet la modernisation de la monarchie alaouite. C’est ainsi qu’en 2005, le gouvernement espagnol l’élève au grade de Grand-Croix de l’ordre d’Isabelle la Catholique. En 2006, Lalla Salma crée l’association Lalla Salma pour la lutte contre le cancer (ALSC). L’année suivante, elle est nommée ambassadrice de bonne volonté auprès de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). A part cette distinction et son statut de présidente exécutive de l’ALSC, Lalla Salma n’avait pas un portefeuille aussi étoffé que celui de sa belle-sœur Lalla Hasnaa.

A lire : Maroc, ex-épouse de Mohammed VI, « Lalla Salma poignardée par Lalla Hasnaa » ?

Lalla Hasnaa, Première dame par procuration…

Cette dernière préside, depuis 2001, le conseil d’administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. En 2002, la princesse Lalla Hasnaa a mis en place le prix des jeunes journalistes pour l’environnement et en 2003 un prix de photographie annuel décerné lors de la journée internationale de l’environnement. En 2018, elle est nommée ambassadeur de bonne volonté de la commission climat du bassin du Congo.

A lire : Maroc, Sœur de Mohammed VI : Lalla Hasnaa, une jalousie fatale à Lalla Salma ?

…reconnue comme tel à l’international

Par ailleurs, Lalla Hasnaa est présidente honoraire de l’Association Hassanate pour le développement humain. A titre d’honneur national, elle est aussi Dame Grand Cordon de l’Ordre du Trône. A l’international, Lalla Hasnaa est élevée au rang de Dame Grand-Croix de l’Ordre royal d’Isabelle la Catholique (Royaume d’Espagne, 22 septembre 1989), Dame Grand-Croix de l’Ordre de Léopold II (Royaume de Belgique, 5 octobre 2004), Dame Grand Croix de l’Ordre de l’Aigle aztèque (Mexique, 11 février 2005).

A lire : Maroc : Lalla Salma enfermée dans un des palais du roi Mohammed VI ?

Une concurrence flagrante aux fonctions de Première dame que Lalla Hasnaa a menée contre Lalla Salma, au vu et au su du roi Mohammed VI. En validant l’occupation par sa sœur de toutes ces responsabilités réservées, dans les pays organisés, aux Premières dames officielles, c’est-à-dire, aux épouses de chef d’Etat ou de roi, Mohammed VI a ainsi participé, et de façon active, à faire disparaître Lalla Salma de la vie… du palais. Disparition oui, mais de quelle façon ? C’est là toute la question.