Maroc : la grosse inquiétude de Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI fait face, en ce moment, à une situation inédite, qui pourrait avoir de graves répercutions sur ce pays d’Afrique du Nord. Que se passe-t-il ?

Mohammed VI, roi du Maroc, ne dort plus sur ses deux oreilles. En cause, la grève annoncée dans le corps médical. En effet, plus de 300 médecins ont, dans une lettre conjointe envoyée au ministère de la Santé, annoncé leur démission. A cet effet, une grève nationale est prévue les 29 et 30 avril prochains.

Ils sont en réalité 305 médecins exerçant dans des hôpitaux du nord du Maroc, et regroupés au sein du Syndicat indépendant des médecins du secteur public, à avoir annoncé leur démission. Ces blouses blanches justifient leur décision par la « situation catastrophique dans les hôpitaux, qui ne répond ni aux attentes des citoyens ni à leur droit d’accès aux soins ».

Un système de santé qui souffre d’un important « déficit en personnels et de profondes inégalités géographiques et socio-économiques », analyse l’OMS qui souvent échos des complaintes du corps médical marocain, obligé de faire au manque d’équipements sanitaires, et surtout d’infrastructures.

Loin du standard recommandé par l’ONU qui préconise un médecin pour 650 habitants, le Maroc dispose en moyenne de sept médecins pour 10 000 habitants.

A lire : Maroc : 20 ans de prison pour avoir traité le régime de Mohammed VI de « corrompu »