Maroc : la grosse colère de Moulay El Hassan, héritier de Mohammed VI

Le prince héritier Moulay El Hassan

Moulay El Hassan, prince héritier du Maroc, fils du roi Mohammed VI, aurait piqué une colère noire. Ce qui n’est pas dans ses habitudes. Que s’est-il donc passé ?

L’information a été relayée par la presse marocaine. Le prince héritier du Maroc, Moulay El Hassan notamment, aurait été très en colère, sans doute contre le département marocain en charge des infrastructures. La raison, une route dans un état peu honorable qu’aurait empruntée le prince, alors qu’il « rendait visite » à sa grand-mère, la tante du roi Mohammed VI.

Evoquant « une relation spéciale et privilégiée entre le prince héritier avec la princesse Lalla Malika », tante du roi Mohammed VI et fille unique de Feu Mohammed V, c’est en rendant visite à cette dernière que Moulay El Hassan, 16 ans, aurait fait le désagréable constat d’une voie d’accès dans un état pas du tout à sa convenance.

Vu le piteux état de la route menant à la résidence de sa grand-mère, avec notamment une chaussée dégradée et une voie dont l’éclairage laisse à désirer, le prince héritier aurait piqué une grosse colère. Les départements concernés auraient très vite compris le message, et auraient procédé, à la vitesse éclair, à la réhabilitation de ce tronçon.

Héritier de Mohammed VI, Moulay El Hassan est en train de subir une formation accélérée. Ses prérogatives ont augmenté et il n’est pas rare de voir son père, le roi du Maroc, lui déléguer ses pouvoirs en lui délivrant une « procuration » afin que son fils le représente dignement lors de cérémonies et autres manifestations. Et visiblement, Moulay El Hassan joue bien son rôle d’émissaire.

Le Prince Harry, duc de Sussex, et son épouse Meghan ne diront pas le contraire, eux qui ont été… royalement accueillis par le prince Moulay El Hassan, lors de leur séjour marocain, en fin février 2019.

error: Contenu protégé