Maroc : la coalition gouvernementale divisée

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) a annoncé jeudi qu’il pensait à se retirer de la coalition gouvernementale, selon TV5. Le parti centriste n’a pas apprécié de voir son candidat, Maâti Benkadour, échouer dans l’élection pour le « perchoir » de la Chambre des conseillers (chambre haute), battu par le candidat d’opposition du Parti authenticité et modernité (PAM) Mohamed Cheikh Biadillah. Ces menaces n’ont pas été bien accueillies par toutes les tendances du RNI, qui compte sept ministres au gouvernement.