Maroc : L’Boulevard a pignon sur rue

Résidence L'Boulevard : Pirineos

Du 13 au 16 mai 2010 s’est déroulé pour sa 11ème édition le festival de musiques alternatives L’Boulevard. Créé par une poignée de Marocains à la fin des année 1990, il est aujourd’hui reconnu pour avoir lancé la nouvelle scène musicale du pays.

Le plus grand festival de musique urbaine marocain

Résidence L'Boulevard : Pirineos La scène de concert surplombe le stade de rugby du C.O.C de Casablanca. Le temps d’un week end, le festival L’Boulevard envahit les lieux pour offrir une programmation musicale variée et gratuite aux jeunes Marocains venus de tout le pays. Le groupe de métal Sepultura en tête d’affiche, mais aussi une trentaine de groupes comme: Le Peuple de l’Herbe, Chinese men, des groupes marocains de la première heure: Hoba Hoba Spirit, Haoussa, le chanteur Barry,… Musiques rock, électro et mélange des genres étaient au rendez vous.

Pas toujours bien accepté par les autorités marocaines, l’association L’Boulevard a su s’imposer au fil du temps. Elle s’installe aujourd’hui dans de nouveaux locaux situés au Technopark de Casablanca dans le but d’étendre ses activités. Plusieurs studios de répétitions, d’enregistrement, une web radio, de quoi faire venir des musiciens tout au long de l’année et surtout de quoi les suivre dans leurs projets artistiques.

Une volonté de suivre les artistes tout au long de l’année

Hoba Hoba SpiritL’un des organisateurs du festival, Icham BAHOU, nous confie sa volonté d’aller plus loin dans la promotion de la culture marocaine underground (ou pas). «On veut accueillir 7 jours sur 7 les artistes, les suivre dans des projets intéressants… Le « Boultek » sera un lieu à eux pour aider à la création grâce à des résidences et autres.»

Cette première au Maroc s’inscrit en parallèle de trois festivals organisés par le L’Boulevard: Le Tremplin, qui donne la chance fin avril à de jeunes groupes en herbe de se produire aux anciens abattoirs de la ville. Le groupe gagnant la compétition ouvre le traditionnel festival L’Boulevard mi mai, et pour finir un festival du film documentaire musical a vu le jour cette année.

La 11è édition du festival a réunit cette année 60 000 festivaliers.

En exclusivité pour AFRIK.COM un reportage vidéo de notre correspondant Hassan OUAZZANI.


L’boulevard 2010