Maroc : ils font les morts sur une plage pour rendre hommage au petit syrien Aylan

Une trentaine de personnes se sont allongées sur une plage du royaume chérifien pour rendre hommage au petit syrien Aylan retrouvé sans vie sur une plage en Turquie. Une journaliste avait immortalisé le corps du petit garçon en leprenant en photo. Un cliché qui a fait le tour du monde et suscité une vive émotion.

Le petit Aylan retrouvé raide mort sur une plage turque après s’être noyé alors que lui et sa famille tentaient de se rendre Europe est toujours dans les esprits. La photo du petit garçon syrien prise par une journaliste arrivée sur les lieux du drame a vite fait le tour du monde, suscitant une grande émotion sur la planète.

Au Maroc, aussi, on a tenu à lui rendre hommage. Pour cela, une trentaine de personnes ont décidé de s’allonger lundi sur une plage du pays, le visage contre le sable, vêtues d’un tee-shirt rouge et pour certaines d’un bermuda bleu. Elles sont restées figées ainsi pendant vingt minutes pour témoigner leur soutien à la situation des migrants.

Parmi les organisateurs de cet évènement : l’actrice marocaine Latifa Ahrar : « J’ai mal pour cette humanité et je me dis qu’en tant qu’artiste mon devoir est de réagir et de venir ici avec mes collègues pour dire qu’un petit geste peut valoir beaucoup », a-t-elle expliqué. « Nous sommes là pour dire que la Méditerranée doit rester un espace de partage et d’échanges et non pas une barrière qui se dresse devant ceux qui sont victimes des dictatures, des guerres civiles et du terrorisme » a, pour sa part indiqué Rachid el-Belghiti, un journaliste participant à l’opération.

L’Europe doit faire face à une vague de migrants qui fuient la guerre et les conflits dans leur pays. C’est notamment le cas de milliers de Syriens qui affluent sur les côtes européennes pour se mettre en sécurité.