Maroc : il annonce des fakes news sur le coronavirus, la police l’arrête

Police marocaine

La police marocaine a arrêté, mercredi, dans la ville de Tétouan un individu qui a diffusé des fakes news sur la présence et la propagation du coronavirus dans cette petite ville du nord du pays.

C’est à travers un Facebook Live que l’individu a déclaré qu’il y aurait eu deux cas de décès liés à une infection au coronavirus. Il a été un peu plus loin dans ses frasques, affirmant que les responsables sanitaires de Tétouan essaieraient de taire la vérité sur le mal qui sévirait déjà, et a exhorté la population à se prémunir contre le mal en se dotant de gants médicaux et de masques.

Suite à des déclarations aussi graves sur un fait aussi sensible que le coronavirus, la police a procédé à l’arrestation de l’individu qui est actuellement en détention, en attendant que les enquêtes soient menées.

Il convient souligner que sur le territoire marocain, dix-neuf cas de personnes ayant des symptômes en plusieurs points similaires à ceux du coronavirus ont été identifiés. Mais hier, mercredi 26 février, le ministère de Santé a annoncé, dans une note officielle, qu’une analyse a permis d’infirmer la thèse du coronavirus sur l’ensemble de ces cas.

En clair, pour l’instant, le COVID-19 n’est pas encore présent sur le territoire marocain. Au total, en Afrique, seules l’Egypte et l’Algérie sont déjà touchées par ce virus qui sème la terreur depuis décembre dernier.

Publiée par Ministère de la Santé du Royaume du Maroc Page_Officielle sur Jeudi 27 février 2020