Maroc, Héritier de Mohammed VI : Moulay El Hassan, une maturité accélérée en l’absence de sa mère Lalla Salma

Le prince héritier Moulay El Hassan, la reine Dona Letizia et son époux Don Felipe VI

Le prince héritier du Maroc, Moulay El Hassan, fils aîné du roi Mohammed VI, subit une formation accélérée en vue de gérer les affaires du royaume, notamment en l’absence de sa mère Lalla Salma.

Au Maroc, il ne fait aucun doute que Moulay El Hassan, est en train d’être carapacé pour porter le manteau de futur roi de ce pays d’Afrique du Nord. En atteste ses différentes activités ces derniers temps, au royaume et à l’étranger. Cette responsabilisation du jeune prince, 15 ans, est plus remarquée depuis le départ du palais royal de sa mère, Lalla Salma, séparée du roi Mohammed VI.

Outre les manifestations qu’il préside au royaume, sur délégation de son père, notamment des compétitions sportives, le prince héritier du Maroc a pris du galon. Déjà le 11 novembre 2018, à l’occasion de la célébration de la commémoration de l’Armistice, en France, le prince Moulay El Hassan avait accompagné le roi, qui sans doute rassuré par la présence de son futur successeur, s’est même permis de s’endormir lors du discours du chef de l’Etat français, Emmanuel Macron.

Le soir du 13 février dernier, la responsabilisation du jeune homme a été beaucoup plus ressentie. C’était à l’occasion du dîner offert par le souverain marocain au couple royal d’Espagne, le roi Don Felipe et la reine Dona Letizia. Le prince Moulay a partagé le buffet, assis à la même table que les invités venus d’Espagne, reçus par le roi et les membres de sa famille, en l’absence de Lalla Salma. Une intégration du prince dans la cours des grands, qui ne fait aucun doute.