Maroc, Gabon : Mohammed VI continue de veiller sur… Ali Bongo

Mohammed VI lors d'une visite à Ali Bongo, en convalescence au Maroc

Le roi du Maroc, Mohammed VI, après avoir scrupuleusement encadré la convalescence de son ami et frère Ali Bongo, alors que ce dernier était interné à Rabat, continue veiller sur la santé du dirigeant gabonais.

Saisissant l’opportunité de la célébration de la fête d’indépendance du Gabon, le roi du Maroc, Mohammed VI, a adressé un message à son ami et frère, Ali Bongo, Président du Gabon. Mohammed VI, dans cette correspondance,  exprime ses sincères félicitations et ses meilleurs vœux de santé et de bonheur au Président Ali Bongo».

« Je tiens, à cette occasion, à vous témoigner ma pleine satisfaction des excellentes relations de fraternité que nos deux pays ont toujours su entretenir et dont le partenariat stratégique maroco-gabonais est l’illustration parfaite », a écrit le roi qui a insisté sur ses vœux de santé à son frère qui se remet de son accident vasculaire cérébral.

Le roi du Maroc, Mohammed VI, ne manque jamais une occasion pour prouver qu’entre lui et le chef de l’Etat du Gabon, Ali Bongo Ondimba, c’est une amitié très ancienne. Qui a débuté sur les bancs d’école. Ce qui fait que les deux dirigeants sont très proches et chacun veille sur l’autre comme du lait sur le feu.

En effet, alors qu’Ali Bongo passait sa convalescence en Arabie Saoudite, suite à un AVC, Mohammed VI a insisté pour que son frère vienne poursuivre son traitement au Maroc, où le souverain a instruit l’hôpital militaire de Rabat de prendre toutes les dispositions nécessaires pour qu’Ali Bongo soit traité comme un… roi. Ce qui a été fait puisque mal en point et en fauteuil roulant lors qu’il foulait le sol marocain, le 28 novembre 2018, Ali Bongo a quitté Rabat debout sur deux jambes, le 23 mars 2019.