Maroc, Espagne : Mohammed VI investit dans le nucléaire

L’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNUR) et le Conseil espagnol de sûreté nucléaire (CSN) ont signé un mémorandum d’entente, sur instructions du roi du Maroc Mohammed VI.

Le Maroc n veut pas être en reste dans le développement du nucléaire, notamment son utilisation, surtout pacifique. Et c’st dans ce cadre que, sur les instruction du roi Mohammed VI, un mémorandum d’entente a été signé, à Rabat, entre l’Agence marocaine de sûreté et de sécurité nucléaires et radiologiques (AMSSNUR) et le Conseil espagnol de sûreté nucléaire (CSN), indique Telquel, qui précise que le mémorandum a été signé en présence de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo-Diez-Hochleintner Rodriguez, et du président du CSN, Fernando Marti Scharfhausen.

Le site, qui reprend un communiqué de l’AMSSNUR, insiste qu’à travers cet accord, les deux autorités réglementaires s’engagent à échanger des informations sur des questions liées à l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire, notamment, aux expériences et leçons tirées des accidents nucléaires, à l’amélioration de la sécurité et à la communication en situation de crise nucléaire ou radiologique.

Toujours selon Telquel, le mémorandum s’inscrit dans le cadre du programme d’accompagnement de l’AMSSNUR portant entre autres sur la veille et la coopération. Il porte également sur la gestion des urgences nucléaires ou radiologiques, la gestion des déchets radioactifs, la réduction des risques d’accident grave et l’atténuation des conséquences graves des accidents, en plus du volet recherche et développement.

Conformément à l’article 172 de la loi n°142-12 sur la sûreté et à la sécurité nucléaire et radiologique, l’AMSSNUR a mis en place un programme d’échange et de collaboration couvrant les aspects de formation, d’expertise et d’échange d’expériences.