Maroc, Emissaire de Mohammed VI : l’énorme bourde du ministre El Hassan Abyaba devant le Président mauritanien

Le ministre marocain de la Jeunesse et des Sports, El Hassan Abyaba

L’émissaire du roi du Maroc, Hassan Abyaba, ministre de la Jeunesse et des Sports, par ailleurs porte-parole du gouvernement marocain, a commis une grosse bourde, en pleine signature d’un accord, devant le Président mauritanien. Les détails.

Invité d’honneur de la 9ème édition du Festival des villes anciennes organisé à Chenguit en Mauritanie, le royaume du Maroc a dépêché une délégation conduite par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hassan Abyaba, qui s’est emmêlé les pinceaux. S’exprimant devant le Président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed El-Ghazouani, le ministre de la Jeunesse et des Sports par ailleurs porte-parole du gouvernement, a commis une grosse bourde.

Hassan Abyaba a en effet surnommé le chef de l’Etat « Mohamed Ould Cheikh El Azzouzi ». Nom dont dont nul ne sait où est-ce qu’il l’a déniché. Du coup, la signature de l’accord est quasiment passée inaperçue, car les médias n’ont retenu que la « grosse » bourde du ministre Hassan Abyaba. Le ministre s’exprimait, ce dimanche, au festival des villes anciennes.

Rappelons qu’à l’occasion de ce festival, , dans un accord signé ce 10 novembre 2019, le Maroc s’est engagé à rénover une ancienne maison de jeunes à Nouakchott et à construire un stade multidisciplinaire dans la capitale.