Maroc : démantèlement d’une nouvelle cellule terroriste

Le terrorisme inquiète de plus en plus au Maroc. Selon un communiqué royal, une cellule terroriste opérant dans plusieurs villes du royaume a été démantelée.

Les services de la sûreté nationale et de la gendarmerie royale ont démantelé une cellule terroriste opérant dans plusieurs villes du royaume, a indiqué, mercredi soir, un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Tout récemment, après le démantèlement d’une cinquième cellule terroriste au Maroc, le ministère de l’Intérieur avait commencé à manifester son inquiétude sur la prolifération des réseaux de recrutement de djihadistes pour Al Qaïda. Surtout que par la suite, douze membres d’une cellule démantelée avaient été auditionnés et les informations obtenues exploitées pour l’identification des foyers de menace pour le royaume. Le pic de l’inquiétude des autorités marocaines a été enregistré lorsqu’une nouvelle cellule terroriste, Ansar Achariaa au Maghreb islamique, a été démantelée au Maroc.

Cela prouvait que les activistes étaient bien présents dans le royaume chérifien. Et voilà qu’une nouvelle cellule terroriste est démantelée au pays. Ce démantèlement intervient à l’issue d’une coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, note le communiqué du Cabinet royal qui précise que ladite cellule était composée de plusieurs individus ayant suivi des entraînements pour le maniement de différents types d’armes et explosifs au sein d’organisations terroristes.

Toujours selon le communiqué, lors de l’opération de démantèlement, il a été procédé également à l’arrestation d’un ancien détenu dans le cadre de la loi antiterroriste. L’individu en question est soupçonné de jouer le rôle de coordonnateur au niveau national des opérations de collecte de fonds et de recrutement de volontaires devant combattre au sein de cellules terroristes en lien avec lesdites organisations.